Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

  • LABEL FNEGE 2022

    Retrouvez la liste complète des 17 ouvrages labellisés sur nos réseaux sociaux ou sur le site de la FNEGE.

  • Créativité

    Découvrez comment mobiliser la créativité de vos équipiers comme vecteur de motivation et libérer le potentiel d’innovation de votre entreprise dans "L'intelligence collective au cœur de la créativité" paru le 12 mai

  • Management

    FAKE MANAGEMENT. Pour en finir avec les fausses croyances et les modes managériales, disponible le 26 mai

  • Entrepreneuriat

    RÉSILIENCE ENTREPRENEURIALE EN SITUATIONS DE RISQUES ET DE CRISE paru le 5 mai

  • Théories en management

    Concepts et théories en management. Décryptage et analyse, paru le 28 avril

  • Système de santé

    Des pistes pour la transformation du management des établissements et l’évolution du système de santé au profit des patients et de la population dans "Portraits d’acteurs clés du système de santé pendant la Covid-19". Paru le 7 avril

  • Finance

    L'objectif de cet ouvrage est d’explorer et de clarifier les solutions actuellement proposées aux épargnants en réponse à leur quête de sens.

    "Investir responsable" paru le 17 mars

  • Gestion de patrimoine

    Cet ouvrage présente les différentes techniques de transmission ainsi que leurs conséquences juridiques et fiscales tant au moment de la transmission qu’au moment du règlement de la succession du parent.

    Paru le 17 mars

  • Business Science Institute
    Business Science Institute

    Découvrez les trois derniers titres de la collection BSI

    Le pluralisme managérial en Afrique, Hommage au Pr Emmanuel Kamdem, Henri Tedongmo  et Gabriel Etogo (Dir.)

    * L'homme qui fait parler les données, Hommage au Pr Jean Moscarola, Michel Kalika (Dir.)

    * Let Your Data Speak, Jean Moscarola

  • Grands auteurs francophones

    Deux nouveaux titres à découvrir dans la collection "Les Grands auteurs francophones" le 28 avril

  • Travail

    Ce travail collectif fait le point sur des thématiques récentes liées au sens du travail et fournit des cadres d’analyse utiles aux différents acteurs.

    Paru le 17 février

  • Dossier enseignement

    Parce que l'une des vocations d'un éditeur scientifique comme les Editions EMS est de transmettre des connaissances, nous avons choisi de publier trois ouvrages autour de la thématique de l'évolution de l'enseignement en France.

  • Le son des Editions EMS
    Le son des Editions EMS

    Découvrez tous nos podcasts via https://anchor.fm/ems-editions

    Les podcasts des Editions EMS, c'est l'occasion pour vous de faire connaissance avec nos auteurs et leurs ouvrages.

  • Zoom partenaire

    Les livres des Editions EMS sont disponibles dans la majorité des pays francophones.

    Pour la Belgique et le Luxembourg, nous vous invitons à contacter notre partenaire PATRIMOINE Sprl

    Tél. & Fax : (02) 736 68 47 - patrimoine@telenet.be


    Pour en savoir plus sur la distribution et la diffusion de nos ouvrages suivez le lien.

Crise de la connaissance et connaissance de la crise

Les points de vue du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam)

CNAM - CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS - 2022 - 444 pages

Collection :
Thèmes :


ISBN : 978-2-37687-490-4
Année de parution :
Nombre de pages : 444 pages
Format : 155 x 240
Type d'ouvrage : Broché / noir
Disponible : Oui
version papier 29,00 €
e-book 22,99 €
Envoi rapide

Le 17 mars 2020, comme la France entière, le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) se confinait. Dès lors, son administrateur général propose de mobiliser la communauté de ses enseignants-chercheurs afin de proposer à nos concitoyens des clefs de lecture et de compréhension de la crise sanitaire et « porter une parole scientifique claire à destination du plus grand nombre ». Le Cnam prend alors la parole. De la gestion du chaos à la résilience toute philosophique, des impacts de la crise sur notre système de santé à la mobilisation des travailleurs sociaux, des questions d’intelligence artificielle à la crise du modèle européen, des éclairages statistiques aux décryptages épidémiologiques, du coût intégral de la pandémie à ses conséquences sur le management des entreprises, ses enseignants-chercheurs alimentent le débat à travers une série de vidéos appelée « Au cœur du débat » prolongée dans cet ouvrage qui en est à la fois un développement, une synthèse et un « conservatoire écrit ». L’ouvrage écrit par 44 contributeurs du Cnam des sciences de l’ingénieur, naturelles et humaines compte 38 chapitres pluridisciplinaires abordant la crise sur le plan des sciences, des données et de la santé (partie 1), de l’économie, du management et de la Société (partie 2), des décisions politiques, de la philosophie et des connaissances (partie 3). Une lecture plus horizontale de l’ouvrage suggère une réflexion sur la valeur de la connaissance et sa validité, la crise de la Covid-19 ayant révélé une crise de la connaissance dont un symptôme fut/est des confusions entre d’un côté la croyance et l’opinion et de l’autre la connaissance et le savoir, au fond des confusions entre la réalité et la fiction.

L’ouvrage s’adresse aux enseignants et aux chercheurs de toutes disciplines, jeunes comme confirmés, aux étudiants mais aussi aux acteurs publics, aux dirigeants et aux citoyens soucieux d’apports rigoureux, diversifiés, parfois contradictoires mais toujours accessibles sur la crise, sur des propositions utiles pour en sortir et pour mieux appréhender les prochaines.

Avec les contributions de : 

Jacky AKOKA, Béa ARRUABARRENA, Avner BAR-HEN, Alain BAUER, Sandra BERTEZENE, Alain BURLAUD, Laurent CAPPELLETTI, Ghislaine CHARTRON, Stéphanie CHATELAIN-PONROY, Myriam CHOPIN, William DAB, Cécile DEJOUX, Catherine DELGOULET, Thomas DURAND, Serge EBERSOLD, Christine ERHEL, Marie-Laure ESTIGNARD, Olivier FARON, Cynthia FLEURY-PERKINS, Gilles GAREL, Olivier GIRAUD, Nicole GNESOTTO, Mathilde GUERGOAT-LARIVIERE, Marc E. HIMBERT, Marcel JAEGER, Kévin JEAN, Emmanuel JOVELIN, Nathalie LAGARDE, Jean-Louis LAVILLE, Stéphane LEFEBVRE, Christophe MARVILLET, Michel MINE, Matthieu MONTES, Marc PORT, Frédérique PIGEYRE, Bertrand REAU, Thérèse REBIERE, Madina RIVAL, Jean-Claude RUANO-BORBALAN, Christian SAINT-ETIENNE, Laura TEMIME, Nikola TIETZE, Manuel ZACKLAD.

Cet ouvrage est coordonné par Laurent CAPPELLETTI, Professeur titulaire de chaire du Cnam, Président du collège des chaires ; Pascale HEURTEL, Directrice des bibliothèques et de la documentation du Cnam, adjointe à l’administrateur général pour le patrimoine, l’information et la culture scientifique et Stéphane LEFEBVRE, Professeur des universités au Cnam, adjoint à l’administrateur général en charge de la recherche ; préfacé par Arnaud FONTANET, Professeur du Cnam sur la chaire Santé et développement, chercheur à l’Institut Pasteur, membre du conseil scientifique Covid-19.

https://www.cnam.fr/

CNAM - CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS

Dès sa création en 1794, le Conservatoire a regroupé en son sein les sciences de l’ingénieur et celles humaines pour réaliser sa mission originelle de diffusion de la culture scientifique et technique sous la forme d’enseignements pour adultes. Son fondateur Henri Jean-Baptiste Grégoire (1750-1831), qui participa aussi à la création de l’Institut de France, eu ainsi l’intuition révolutionnaire que la connaissance sur les arts et les métiers de l’industrie et du commerce présentait un continuum de traits communs.

Pour éditorialiser un ouvrage collectif du Cnam comme celui-ci, il fallait donc s'appuyer sur des critères épistémologiques qui fassent convergence au sein de sa communauté d’enseignants et de chercheurs. Ces critères transcendent ceux classiques des sciences dures versus humaines forgés par les grands épistémologues – notamment Gaston Bachelard, Edgar Morin, Jean Piaget, Karl Popper, Herbert Simon - qu'ils soient perçus comme constructivistes ou positivistes. Ils portent en particulier sur l’irréductibilité de l’observation rigoureuse de la réalité pour créer des connaissances, qui prenne en compte la complexité des objets et des phénomènes observés et les effets d’apprentissage à l’œuvre dans le processus de découverte scientifique et ses applications. Selon ces critères qui transparaissent dans l’ouvrage au grès de ses chapitres, la connaissance est perçue comme une dynamique d’équilibration entre l’hypothétique et le confirmé et non comme une statique d’équilibre (Piaget, 1975[1]). Ils dessinent une science ouverte bien dans l’esprit de son fondateur Grégoire qui ne soit ni dogmatique dominatrice (pour laquelle le dogme vaudrait tout toujours) ni relativiste radicale (pour laquelle tout se vaudrait tout le temps). Une science qui reconnait la part contingence de la connaissance sans s'interdire d’en saisir la part plus générique lorsqu’elle fait consensus scientifique, c’est-à-dire lorsque les pairs s’accordent lors de débats contradictoires sans vote.

[1] Jean Piaget (1975), L’équilibration des structures cognitives : problème central du développement, Paris : PUF.