Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

L'entrepreneuriat dans les secteurs de l'art et de la culture

Comment concilier ambition créatrice et logique économique ?

Isabelle HORVATH, Gaëlle DECHAMP - 2021 - 216 pages

Collection :
Thèmes : Entrepreneuriat / PME  


ISBN : 978-2-37687-429-4
Année de parution :
Nombre de pages : 216 pages
Format : 155 x 240
Type d'ouvrage : Broché / noir
Disponible : Oui
version papier 25,00 €
e-book 19,99 €
Envoi rapide

Le secteur de l’art, de la culture et de la créativité fait l’objet de nombreuses recherches depuis une quarantaine d’années. Celles-ci sous-tendent une dualité historique entre l’ambition créatrice et l’ambition économique. Cette problématique reste vivace dans le champ de l’entrepreneuriat créatif, artistique et culturel. Créer et gérer, être inspiré et rentabiliser…, des couples ago-antagonistes qui laissent parfois perplexes les artistes-entrepreneurs.

Aussi l’objectif de cet ouvrage est-il de comprendre la nature de cette tension et de l’interroger, aussi bien au niveau des artistes que des responsables et opérateurs culturels, en croisant les approches théoriques et les cas pratiques.

Au fil des onze chapitres, les auteurs explorent dans une première partie l’articulation entre création et gestion, dans une deuxième les outils de l’entrepreneuriat artistique et culturel et dans une troisième l’importance de l’écosystème dans la construction de l’identité des entrepreneurs.

Écrit à la fois par des chercheurs et des professionnels, français, anglais et canadiens, ce livre s’adresse à tout lecteur mobilisé par la gestion et le management des organisations artistiques, créatives et culturelles. Son ambition est de montrer que l’entrepreneuriat est un processus au service de la création dès lors que la relation de tension s’efface au profit de la dialectique.

Coordonné par Isabelle Horvath et Gaëlle Dechamp, cet ouvrage comprend les contributions de Caroline Adoumbou, Joëlle Bissonnette, Thomas Blonski, Dominique Bourgeon-Renault, Sylvain Bureau, Annie Camus, Jacques Chabrillat, Frantz Datry, Gaëlle Dechamp, Sandrine Emin, Olivier Germain, Isabelle Horvath, Marie-Astrid Le Theule, Ariane Anita Martin, Annette Naudin, Thomas Paris, Anne-Laure Saives, Sylvie Sammut, Nathalie Schieb-Bienfait, Maryse Tremblay, Véronique Zardet.

Isabelle HORVATH

Isabelle HORVATH, Titulaire d’un doctorat en Sciences de Gestion et de l’Habilitation à Diriger des Recherches de l’IAE de Lyon, Université Jean Moulin, elle occupe un poste de Maître de conférences HDR à l’Université de Haute Alsace et intervient à l’IMPGT, Université Aix-Marseille. Membre du CREGO (Centre de Recherche En Gestion des Organisations) et chercheur associé de Magellan, Institut de Socio-Economie des Entreprises et des Organisations, IAE Lyon, sa thèse a pour titre Développement d’outils de management et actes de langage dans les entreprises de spectacle vivant. Elle s’intéresse aux transformations organisationnelles et managériales des structures individuelles et collectives dans le champ artistique et culturel et plus largement dans celui de la création ainsi qu’à la compréhension des modes de coopération inter acteurs et à leur amélioration. La question des conditions structurelles, organisationnelles, économiques et institutionnelles pour développer la création et sa diffusion est au centre de ses préoccupations. Elle propose l’entrepreneuriat créatif comme forme processuelle pour réconcilier la dynamique de création et les objectifs économiques.

Gaëlle DECHAMP

Gaëlle DECHAMP, Maître de conférences HDR à l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne depuis 2002, est chargée de cours de stratégie, d’entrepreneuriat, de méthodologie qualitative et de marketing. Créatrice du Master Prospective design, et chargée de mission design à l’UJM pendant 10 ans, elle a également été directrice adjointe de la Fabrique de l’innovation de l’UDL (Université de Lyon) pendant 4 ans (2016-2020). Son doctorat en Sciences de Gestion en 2000 à l’Université de Grenoble 2 portait sur « le rôle de l’environnement physique dans la stratégie de la PME de service », puis son HDR sur « la créativité organisationnelle : acteurs, dynamiques et perspectives » (décembre 2018). Ses travaux de recherche portent principalement sur la connaissance et la gestion de la créativité en PME, dans les tiers-lieux et sur les territoires, sur les spécificités de l’entrepreneuriat créatif, ainsi que sur les enjeux de la pluridisciplinarité.