Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Le rôle des motivations altruistes et des normes personnelles, sociales et morales dans l’engagement des donneurs de sang (Décisions marketing - N°100)

20 pages

Auteurs : Laure AMBROISE, Isabelle PRIM-ALLAZ, Martine SÉVILLE


Face aux besoins croissants de collecte de sang, maintenir les donneurs actifs mobilisés et les fidéliser constituent des enjeux de santé publique. En France, en l’absence de rémunération du don de sang, les donneurs fidèles sont des donneurs engagés acceptant de fournir des efforts conséquents pour maintenir leur statut de donneur. Nous cherchons ici à identifier les facteurs motivationnels de leur engagement. Nous testons, pour cela, tout d’abord, la permanence des motivations personnelles, sociales, morales et altruistes dans l’intention de redonner son sang, à court, moyen et long terme, à travers un modèle inspiré de la théorie du comportement planifié, complété par le concept d’altruisme. Cette étude quantitative montre que si, à court terme, l’intention de redonner est expliquée par des normes sociales et des bénéfices attendus du don, à moyen et long terme, ce sont essentiellement les motivations altruistes qui expliquent l’intention de redonner. Nous cherchons ensuite, à travers une étude qualitative, à comprendre comment ces motivations altruistes se combinent aux autres motivations chez les donneurs réellement engagés. Nous montrons alors l’importance d’une norme morale liée à leur éducation et à l’altruisme que les donneurs engagés internalisent en une habitude. Apparaissent ainsi les rôles clés du sentiment de responsabilité et d’identité de donneur dans leur engagement. Mots-clés : don de sang, engagement des donneurs, comportement pro-social, théorie du comportement planifié, normes, altruisme. 


Le rôle des motivations altruistes et des normes personnelles, sociales et morales dans l’engagement des donneurs de sang 

Because of the ever-increasing needs of blood collection, keeping active donors engaged and retaining them is a public health issue. In France, in the absence of payment for blood donation, loyal donors are committed donors who agree to make substantial efforts to maintain their donor status. Thus, this research aims to identify the factors of their engagement. First, thanks to a model inspired by the theory of planned behavior supplemented by the concept of altruism, we test the permanence of personal, social, moral and altruistic motivations toward the intention of giving again one’s blood, in the short, medium and long term. This quantitative study shows that, in the short term, the intention to give again is explained by both social norms and the expected benefits of giving; in the medium and long term, only altruist motivations explains the intention to give again. Then, through a qualitative study, we understand how altruist motivations combine with other motivations for real committed donors. We then show the importance of moral norms associated to education and altruism that committed donors internalize in a habit. The key roles of a sense of responsibility and the identity as a donor support their engagement. Keywords: blood donation, blood donors’ commitment, prosocial behavior, theory of planned behavior, norms, altruism. 

15,00 €
Revue Décisions marketing
Numéro Décisions marketing - N°100
Date de parution 2020
ISSN 0779-7389
Nombre de pages 144 pages
Format 180 x 260 mm

Autres articles du numéro :